Back Home (To the main page)

Souvenirs and books from Lebanon
 

Sections

About us

Contact us

 
 
SearchFAQMemberlistUsergroupsLog in
Capturer, tous les jours, « l’instant libanais »

 

 
Reply to topic     discoverlebanon.com Forum Index » Le Liban... en Français
  View previous topic
View next topic
Capturer, tous les jours, « l’instant libanais »
Author Message
admin
Site Admin


Joined: 09 Mar 2007
Posts: 504
Location: Jbeil Byblos

Post Capturer, tous les jours, « l’instant libanais » Reply with quote
PHOTOGRAPHIE - L'Orient Le Jour 16/01/2017

William Matar, avocat et photographe, exerce l'art de la photographie avec passion depuis plus de vingt ans et diffuse ses photos en ligne afin de faire découvrir le Liban sous ses multiples facettes.

Frédéric ZAKHIA


Pas un jour ne passe sans qu'il visite un village libanais et qu'il en ramène de belles photos. Depuis vingt ans, William Matar, avocat de formation, parcourt aussi bien les routes des montagnes que celles des villes afin de capturer la beauté, l'insolite et la tradition du Liban : un arbre millénaire, de vieux monuments religieux, des gens en action, des artisans, des souks, des plats locaux, même des voitures ou des motocyclettes sans plaque d'immatriculation en circulation. Ainsi, il ne capture pas seulement la pierre ou l'humain, mais «l'instant libanais». À la manière d'Amine Rihani, il produit une sorte de Cœur du Liban digital (Kalb Loubnan est le chef-d'œuvre de l'auteur libanais). Digital, parce que c'est ainsi, naturellement, que les photos sont plus faciles à stocker, puis à mettre en ligne.

Originaire de Jounieh, mais habitant le village d'Eddé, Matar a été parmi les premiers à s'abonner à internet dans la région de Jbeil au début des années 1990. Avant-gardiste, il n'a pas hésité à débourser toutes ses économies pour construire son premier site, Lebanon panorama, qui a peu à peu cédé la place à son nouveau site: DiscoverLebanon.com, lancé en 2001.

Plus de 40 000 photos

Passionné de photographie et de technologie, il s'est rapidement recyclé au cours des dernières années. «J'ai commencé avec un appareil photo de 1 mégapixel, là je travaille avec 21 mégapixels, mais j'ai toujours utilisé un appareil numérique», explique-t-il. En visitant les villages, il ne trouve pas de difficultés notables à réaliser ses prises de vue. «Les gens dans les villages sont vraiment très sympathiques, coopératifs et amicaux.» Sauf dans certains sites sensibles, où il rencontre parfois quelques difficultés. «Il m'est arrivé, malgré l'autorisation de photographier que j'avais, que les habitants de certains villages m'empêchent, pour des raisons religieuses, de prendre des photos.» William Matar est tenace, persistant et constant. Le résultat: une base de données de 40000 photos, couvrant des thèmes différents, le religieux, le culinaire, l'humain, la tradition et l'histoire. Suffisamment importante pour que son site devienne un portail électronique international ouvert au monde, qui permette de découvrir le Liban.

DiscoverLebanon.com

Sur son site bilingue (français et anglais),
DiscoverLebanon.com, il ne se contente pas de partager ses photos: il y associe des textes, rédigés par son père, le peintre et poète Joseph Matar, ainsi que par le frère André Delalande, un membre de la congrégation des frères maristes de Jbeil. William Matar a diffusé jusqu'à présent 3000 photos et des centaines de textes. Une autre série de 460 photos est à signaler: elles ont été prises en mode panoramique, qui offre une vue plus large. «C'est le point fort de mon site», explique-t-il. Elles peuvent offrir une vue à 360°, ce qui permet une visite virtuelle de certains endroits, comme par exemple celle de la tombe de saint Charbel à Annaya. «Mon but n'est pas seulement de montrer l'aspect traditionnel du Liban ou les lieux les plus connus, mais d'aller au fin fond du pays, découvrir des sites cachés et dévoiler leur beauté, comme ce coin oublié, le village de Kandoula à Batroun, que je viens de découvrir. Vraiment magnifique.» Et de préciser: «Pour moi, le patrimoine libanais n'est pas simplement dans les musées de Beyrouth ou Baalbeck, mais ce sont aussi les terres lointaines et peu connues.»

À la question de savoir s'il lui arrive de revenir à un village déjà photographié, il répond: «On ne peut jamais dire qu'on a fait le tour d'un endroit, parce que chaque jour, on peut y voir un détail nouveau, selon la météo, le temps ou l'heure de la journée.» Très actif sur les réseaux sociaux, sa page Facebook «Lebanon 360» frôle les 100000 abonnés. Le photographe diffuse également sur YouTube de courtes vidéos pour présenter et promouvoir ces villages du Liban qui lui sont chers. L'entreprise de ce passionné reste une initiative individuelle. «Mon site a besoin d'une mise à jour globale, d'un nouveau design, et pourquoi pas, d'une compagnie qui sponsorise ce projet», conclut-il.
Mon Jan 16, 2017 7:29 pm View user's profile Send private message Send e-mail Visit poster's website
Display posts from previous:    
Reply to topic     discoverlebanon.com Forum Index » Le Liban... en Français
   
Page 1 of 1

 
Jump to: 


 
 
  Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright © DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved

Advertise | Terms of use | Credits