Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Beqaa > Maqam Dame Khawla - Al Sayida Khawla


Maqam Dame Khawla - Al Sayida Khawla

Prier! et que veut dire prier? Qui prie? Pourquoi? Comment? Quand? etc...

La prière est une communication avec l'au-delà, le Tout-Puissant qui nous aime, ou parfois nous écrase; de toute façon, il nous maitrise, nous fascine, nous attire; quelquefois l'émotion est grande, allant jusqu'aux larmes, l'extase...

Notre âme, notre sentimentalité, sensation, pensée, tout notre être est le terrain du jeu; ce jeu sacré, mystérieux... religieux... Partant de la sorcellerie à la prière, de l'adoration "d'éléments": Soleil, Lune, statues, etc... jusqu'au vrai Créateur, Dieu, Il,...

Il aura fallu des milliers d'années d'évolution... depuis Hénok (Genèse 5/22)

La foi, la croyance, le culte, ont évolué de telle forme pour devenir une affaire individuelle, personnelle.

Le moine prie en son couvent; l'anachorète en son ermitage; le prêtre, le croyant en son église; l'Imam, le Cheikh, en leur mosquée; Le "païen" soi-disant en son temple; le Rabin en sa synagogue. Le Poète en la Nature " La Nature est un temple" (Baudelaire); le chercheur en son laboratoire; le berger en ses pâturages etc.. la prière se fait partout.

Des lieux de pèlerinage où des croyants affluent de toutes les communautés pour accomplir des vœux....

Au Vatican, ou la Mecque, à Lourdes, ou à Qom, à Saint Charbel, à Harissa, ou à tel ou tel autre "Macam"; on est poussé par le même besoin, désir, passion etc...

Venez à Helipolis - Baalbeck dans la Bekaa à la découverte de la Mosquée "Al Sayida Khawla", la "Dame Khawla". Ici on vient prier, accomplir des vœux; un pèlerinage religieux.

Il s'agit en ce lieu d'une enfant, la jeune fille Khawla qui quand elle décèda n'avait que trois ans seulement. Voici son histoire:

Après la défaite et le martyre du troisième Imam al Hussayn, fils de Ali, à Karbala, face aux Omeyades, femmes, enfants, filles, sœurs, furent enlevés comme "butin" et emportés en direction d'Alep, en Syrie. Passant toujours par des régions riches en cours d'eau et sources; les caravanes devaient assurer l'eau potable pour le personnel et les troupeaux, passer par la vallée de la Bekaa était un idéal. Les conditions de voyages en ces temps étaient très pénibles dans ce pays désertique. Lors de l'escale faite à Héliopolis, la petite fille Khawla ne put plus résister à la fatigue, la soif, la faim, la marche, la souffrance; elle succomba et mourut prés d'un couvent nommé le couvent des vierges.

La jeune Khawla, fille de l'Imam, fut enterrée en ce lieu et fut considérée comme une relique, une bénédiction, un don du ciel; petite fille de Ali, père du Hussayn, elle fut vénérée et sa tombe est devenue un lieu de prière de pèlerinage pour les habitants, surtout les Chiites.

... On raconte qu'il y a deux cents ans, un habitant de Baalbeck, propriétaire du terrain où fut ensevelie Khawla, vit en songe une petite fille de trois ans lui ordonnant: "Je suis Khawla, fille de trois ans, fille de Hussain, enterrée dans votre jardin" et lui indiqua l'endroit bien précis, lui demandant de dévier le ruisseau qui coule prés de sa tombe (Le ruisseau de Ras El Ain) "car l'eau me nuit"; cet homme n'a pas d'abord réagi. Alors Khawla lui est apparue une seconde, troisième, quatrième... fois; il eut peur et prit conscience du sérieux de cette vision; il s'empressa alors chez le doyen d'Héliopolis, de la famille Mortada, lui raconta ses visions.

Le doyen et tous les villageois se précipitèrent vers l'endroit indique; ils piochèrent et la tombe apparut; le corps de l'enfant se trouvait tendre et intact; un corps béni; ils l'ensevelirent plus loin et bâtirent une coupole sur la nouvelle tombe.

La nouvelle s'était propagée et des milliers de croyants venaient visiter et prier surtout durant les occasions: Achoura, les quarantaines, les vendredis... on venait de partout, de tous les pays.

Et depuis, le lieu s'est développé et agrandi par la construction d'une mosquée comprenant deux ailes ou compartiments, pour femmes et pour hommes, de telle sorte qu'en priant, il n'y aura aucun dérangement. Les compartiments sont séparés par des rideaux de décorations. La tombe de Sayda Khawla fut décorée et protégée par une balustre en fer, elle porte des écrits de versets coraniques et des arabesques ... et une coupole est au dessus de la tombe.

A l'intérieur de la Mosquée on voit un cyprès millénaire vivant miraculeusement, sans racines et toujours verdoyant.

A l'intérieur aussi, sont disposées des panneaux de bois sur lesquels les croyants inscrivent leurs réflexions. La tombe de Sayda Khawla est devenue un phare de sainteté et un symbole de la pureté; sa place est prés du créateur, du fait de sa vénération par tant de croyants; beaucoup d'arbres, pins et cyprès ont été plantés prés de cette mosquée.

Khawla cette petite enfant martyr qui a subi tant de souffrances et de peines est devenue la "Dame Khawla", la protectrice, la bénie, la vénérée, un reliquaire, un mausolée pour les croyants.

Joseph Matar

- Maqam - Macam Sayida Khawla : >> Voir la Vue << (2013-10-15)


 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits