Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Beqaa > Rachaya > Mont Hermon et Temples


Mont Hermon et Temples

Les trois sommets qui se succèdent du Nord au Sud du Liban sont trois monts saints, renommés et cités depuis la plus haute antiquité tant dans la Bible que dans les récits des conquérants mésopotamiens, sous le nom de Sirion, ou de senrior.

Qornet El Saouda «le berceau des Cèdres» au Nord, au centre le Sannine qui couronne le Mont Liban, au sud le Hermon ou le « vieil homme » ou le "vieux cheikh à barbe blanche » qui protége le Sud, un haut lieu, siège du dieu Baal pendant des millénaires, une sainte barrière, car en se dirigeant plus au Sud, ne sont plus que de petits sommets qui s'abaissent enfin vers le sable de désert.

Vers l'arrière, côté Est, il est une barrière naturelle qui ferme ce vaste plateau qui s'étend depuis l'Iran, l'Iraq, la Syrie, la péninsule arabe (2000000km2).

La transfiguration du seigneur Jésus le 6 Août, «Eid el rab» fête de Dieu est célébrée sur ces trois sommets.

Il est vraisemblable que l'épisode relaté par les trois synoptiques Mathieu, Marc et Luc ait eu le mont Hermon pour «la haute montagne» désignée par le texte, puis que Jésus et ses apôtres sont alors dans la haute vallée du Jourdain à Césarée de Philippe vers Rachaya.

Cette haute montagne s'élève à 2840m (de la mer méditerranée) mais à 3200 m au dessus du Ghor vallée creusé de la Bekaa.

Actuellement de grands projets se préparent pour l'exploitation, et l'investissement dans cette région : autoroutes, stations de ski, centres de tourisme etc...

Comment escalader le mont actuellement? L'escalade de cette montagne ne peut se faire qu'en Juin après la fonte des neiges et à partir du village Chebaa, ou à partir de Rachaya en Range Rover qui nous laisse à 2 ou 3 heures d'ascension verticale.

On traverse les vallonnements de vignobles, de nombreuses sources, vestiges imposants de temples anciens cananéens, puis Romains, puis croisés.

Je cite quelques extraits de la Bible relatant les «monts du Liban»: «Viens au Liban, ma bien aimée! Des cimes du Cornat et du Sannine et de l'Hermon le repaire des lions et des léopards...» Cantique des Cantiques 4/8. «Et nous avons vaincu les rois des Amorites au delà du Jourdain, autre le fleuve Arnon et le mont Hermon (que les sidoniens appellent « syrion » et les Amorites Senir).» Deutéronome 3/8 - 10 «La douceur d'habiter entre frères est comme la rosée qui descend de l'Hermon vers les hauteurs de Sion.» Psaumes 133/3 «Les navires de Tyr étaient faits des cyprès de Syrion». Ezékiel 27/3

Joseph Matar

- Mont Hermon: >> Voir la Vue << (2005-07-01)

Le temple de Ayn Hersheh

Texte original par Nordiguian Lévon, "Temples de l'époque romaine au Liban", Pusj, 2005. Texte adapté par Rita Kalindjian, 2013

Le temple romain est parmi les monuments les plus connus et les plus étudiés au Liban.
Le temple de Ayn Hersheh est un des temples les mieux conservés.
Il fut consolidé dans les années 30.

Sa façade ouest:
Elle porte en son milieu le buste de la Lune identifiée par les deux gros croissants qui émergent de ses épaules. Dans les blocs sculptés qui gisent autour du temple, un buste solaire reconnaissable par le nimbe radié, a été découvert lors des restaurations de 1939...D'après H. Seiryg, ces deux luminaires étaient là pour mettre en valeur le caractère cosmocrator (maitre de L'Univers) de la divinité suprême a laquelle était dédiée ce temple.

Le relief d'un temple en miniature:
Noter au niveau de la quatrième assise du mur sud du temple, la présence d'un petit relief représentant la façade d'un naos á fronton, porte' par des colonnettes. Ceci est unique en son genre au Liban...Maquette ? Ebauche???

Le fronton ouest du temple :
Au milieu du fronton est représentée la Luna dans un croissant lunaire.

Une inscription votive :
Sur un gros bloc, gisant par terre, est gravée une inscription grecque dont voici la traduction telle que le proposait P. Mouterde : "Au dieu ancestrale, Alexandre, fils d'Alexandre, à la suite d'un vœu, avec son épouse, pour ses enfants, a élevé cet autel, l'an 429". Cette date correspondrait á l année 114/115 apr. J.-C.

Le haut-Lieu du sanctuaire:
L'inscription livre le nom d'un prêtre: Théodore Sara

- Temple de Ayn Hersheh: >> Voir la Vue << (2004-10-01)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits