Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Beyrouth


Escaliers à Achrafieh "Adrages"

Définition: Ensemble de marches échelonnées qui permettent de monter ou de descendre (Larousse).

Bien avant le Larousse, les escaliers mécaniques, électriques, de toutes sortes, bois, fer, aluminium etc…, les Libanais avaient taillé les escaliers dans les roches, les parois de leurs demeures et dans leur environement, ils avaient construit ces escaliers qui s'accommodent avec les élévations naturelles, les monts, les collines, les pentes, les versants, les dénivellations entre les sommets et les fonds des vallées etc… ces escaliers ont toujours leur individualisme, leur caractéristique, leur charme, et le souffle du maçon constructeur.

Plusieurs villages et villes abritent de très beaux escaliers pittoresques et étudiés, qui font partie de nos vestiges archéologiques; on peut les emprunter sans sentir la fatigue et sans effort. Quelquefois ces escaliers se croisent ou sont parallèles à des cours d'eau qui donnent plus de vie à la marche et aux communications, car ces escaliers sont un raccourci entre les agglomérations: les bipèdes, les troupeaux de chèvres, les enfants, les villageois, grands et petits… y étaient familiers, même dans les villes Beyrouth ou Byblos par exemple où des escaliers serpentent à l'intérieur du site historique.

Quant à Beyrouth, et surtout à Achrafieh qui est une colline assez élevée, on trouve plusieurs de ces escaliers, plus d'une quinzaine, qui étaient jadis très animés; mais avec l'urbanisme, les voitures aux puissants moteurs, les nouvelles conceptions de construction, les ascenseurs etc… et les routes en "spirale" qui tournent dans toutes les directions… ces escaliers ont vu se modifier leur fonctionnement.

Ces escaliers ont vu plusieurs générations montant, descendant, donnant rendez-vous, des amoureux, des vieux, des jeunes etc…. ces escaliers se sont vu changer de destin, ils servent à d'autres activités.
L'escalier de l'Art "Darj el Fan", ou l'escalier Saint Nicolas (Mar Ncoula) où l'on réalise de grandes manifestations culturelles, touristiques, expositions, peintures et sculptures, soirées de musique, chants, folklores etc…

L'escalier Massad ou Saint Mikhael (ou Mar Mikhael ou Selwan…) cet escalier fut l'objet de plusieurs manifestations à la suite d'une décision, un projet, voulant le détruire et réaliser au même endroit de grands projets de construction.

- L'escalier Geara
- L'escalier Moukhtar Gholam
- L'escalier Mar Mitr
- L'escalier de Nasra etc…

Chacun de ces escaliers a son histoire, ses souvenirs, sa présence, les uns ont été construits à partir du 18ème siècle après avoir été des sentiers qui reliaient des coins, des quartiers de Beyrouth, ils ont été tous restaurés et réaménagés; des associations ont vu le jour pour protéger ce patrimoine.

L'escalier de Nassra qui relie le boulevard de l'indépendance à la rue Achrafieh, grâce à une dame, Lili Sara, et à la bonne volonté des riverains, rassembla la somme de 17.250 USD en plus les donations des mécènes, le feu vert de la municipalité… l'escalier fut confié à l'Association Green Service Program" et en l'espace de quelques mois l'escalier fut réhabilité et inauguré tout neuf en grande pompe, l'escalier est entretenu en permanence: Nettoyage, arrosage des fleurs et arbres qui sont plantés.

Ces escaliers rappellent l'ancien Beyrouth, nos US et coutumes, des rassemblements, des rendez-vous d'amoureux, des lieux où l'on fumait le narguilhé, où l'on dégustait le café et appréciait des sucreries, petits nous courrions, en montant, nous comptions le nombre des marches qui ne se ressemblaient pas, chaque marche avait ces mesures, sa forme, l'esprit n'était pas encore standardisé. J'ai connu les escaliers de Montmartre qui amènent au Sacré-Cœur, ici, ceux de Beyrouth mènent vers le Paradis…

Un escalier n'est pas une échelle, comme celle qu'a vu Jacob dans le songe reliant la terre au ciel avec des anges qui montent et descendent…

Que d'artistes peintres n'ont-ils pas réalisé de œuvres montrant l'âme de ces escaliers. Que de poètes n'ont-ils pas composé et que de musiciens dont les Rahbani n'ont pas composé de musique pour chanter les escaliers au bout desquelles une bien aimée nous ouvre le cœur, voir un escalier en perspective avec ses tournants, les arbres qui l'entourent, les ombres, les randonnées et ce va et vient qui anime notre vie, ces quelques marches dans le rocher qui nous font descendre au bout de l'eau et ces autres marches qui nous hissent vers les sommets. Quelle idée géniale ont eu nos ancêtres en réalisant et découvrant ce "système" ce mécanisme dans les communications, c'était une découverte des anciens autant que la découverte des Amériques.

Joseph Matar

- Escaliers Saint Nicolas: >> Voir la Vue << (2015-02-01)

- Escaliers Massaad: >> Voir la Vue << (2015-02-01)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits