Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Beyrouth


Minet el Hosn - Rafic Hariri

Beyrouth, capitale et ville côtière, a en plus de son grand port à l’Est de la Méditerranée, plusieurs petits ports de pêche ou ‘Mina’ : Sur la côte, on voyait des barques et des pêcheurs qui œuvraient en permanence. ‘Minet el Hosn’, ‘Ain el Mraysseh’ etc… Beyrouth, sur le plan de l’urbanisme s’est étendue ; beaucoup d’anciennes ruelles ont disparu pour enfin se moderniser surtout avec Solidère.

Rafic Baha’ al Din al Hariri ou Rafic Hariri tout court, le Président martyr, était originaire de Saïda. Homme d’affaires et politicien, il réalisa une grande fortune en Arabie Saoudite. Fils d’un ouvrier agricole, il obtint un diplôme universitaire de l’AUB. Il acheta la Société française d’Oger basée à Paris et reprit la reconstruction de Beyrouth détruite par une guerre civile et criminelle. Tout puissant dans beaucoup de domaines (banque, immobilier, industrie, agriculture, médias etc…), Rafic Hariri fut premier ministre à la tête de cinq gouvernements entre 1992 et 2004.

Il fut victime d’un attentat criminel le 14 février 2005. Malgré sa voiture blindée, une charge de 1800kg d’explosif le tua ainsi qu’une vingtaine de personnes et de centaines de blessés et des destructions d’une zone entière à Minet el Hosn. Une vague de manifestations s’organisa, dans tout le pays, protestations, et indignations. Hariri était personnellement proche de la famille royale saoudienne et avait la double nationalité libano-saoudienne. Une grande partie de la population libanaise descendit dans les rues. Son assassinat marquât le début de ce que certains appellent la révolution du cèdre et le départ de la totalité des troupes syriennes du Liban, fin Avril 2005. Sa dépouille repose dans un mausolée situé place des martyrs près de la mosquée financée par lui-même. Une enquête sur l’attentat fut conduite par les Nations Unis. Un tribunal fut créé spécialement pour le Liban dont le budget dépasse les 50 millions de dollars (la part du Liban seulement).

Pour commémorer la mort du martyr, on chargea deux sculpteurs d’édifier un monument à Minet el Hosn en son souvenir.

Le sculpteur arménien Basmanyan réalisa une statue un peu plus grande que Nature représentant Hariri debout à côté d’une stèle sculptée par Basbous haute de plus de six mètres. Un petit jardin, un terrain a été aménagé pour mettre en relief les deux sculptures. A gauche, un peu plus loin et en face du lieu de l’explosion un autre monument a été constitué : une composition d’étendards, de drapeaux, d’où, à partir de chaque minuit une lumière jaillit. La sculpture Hariri et d’une facture très réaliste. La colonne est d’une conception plus décorative, l’ensemble des étendant est d’une composition plus émancipée.

La carrière politique de cet homme qui a marqué si profondément la vie de ce pays et de la capitale, exigeait ces témoignages du souvenir. Ils voudraient être a la hauteur de l’œuvre qu’il a assumée et du retentissement mondial qu’a suscité sa mort brutale. Ils le disent vivant au-delàs du destin.

Minet el Hosn face a l’illustre hôtel Saint George est devenu un lieu visité par beaucoup de touristes à l’intérieur de Solidère et des grands Hôtels.

Joseph Matar

- Stèle sculptée par Basbous haute de plus de six mètres: >> Voir la Vue <<
(2010-09-15)
- Composition en mémoire de Hariri: >> Voir la Vue <<
(2010-09-15)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits