Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Beyrouth 


Beyrouth, Ramlet el Bayda - "Plage sablée blanche"

Il y a des erreurs difficiles à rectifier, ou impossibles.

Au début de l'Indépendance parurent plusieurs décrets. En ce qui concerne les lotissements de terrains, surtout à l'intérieur et à la périphérie des villes. En voilà un exemple. Un terrain "Edificante" c'est-à-dire qu'on peut l'exploiter dans la construction, son prix s'élève pour atteindre actuellement les 6000 au 8000 $ le mètre carrée. A coté, un autre terrain "non Edificante" n'a aucune valeur. Ignorance? complot? corruption etc...?

Les plus beaux terrains fertiles aptes à la production agricole se sont transformés en plaques de ciment.

Il fallait un décret défendant les terres agricoles où la construction serait illégale et interdite. Ainsi les gens pourraient comme leurs aïeux, vivre dans les grottes, dans les vallées, les terrains rocheux - jadis le Liban s'auto-suffisait dans la production des céréales, ce qui n'est plus le cas.

Les conséquences de ces décrets se sont avérées catastrophiques. Il n'y a plus de plages publiques, ni d'espaces verts autour et dans les villes. Il fallait préserver la côte, les plages populaires, l'environnement.

Au Sud de Beyrouth se trouve l'une des plus belles plages, sablonneuses, agréable..., toutes les plages ont été envahies par des centres balnéaires et des immeubles etc... Des groupes de Vert, des ONG, des volontaires manifestent pour défendre et protéger la plage publique; une plage longue de 1.5 km, allant jusqu'à Ouzai.

Cette plage a vécu des événements historiques. Le 10 avril 1973 un commando Israélien assassina des leaders Palestiniens et quitta de Ramlet el Bayda. Le 16 Juin 1976 l'Ambassadeur des Etats Unis "Meloy" fut découvert mort sur cette plage. En 1983, un groupe terroriste bombarda la caserne des Français stationnés non loin du lieu.

Ramlet el Bayda est une image de marque de Beyrouth, elle rappelle celles de Rio de Janeiro au Brésil. Parallèle à la mer se trouve la ville avec ces immeubles résidentiels et ces appartements luxueux.

Jadis, les familles de Beyrouth allaient passer l'été à Ramlet el Bayda. Chaque famille élevait une tente en étoffe ou en paille. Les gens étaient heureux. Ils estivaient, passant deux ou trois mois d'été. Le rivage jusqu'à maintenant est resté du domaine public par le biais d'un décret municipal en 1983. Maintenant des sociétés immobilières cherchent à mettre la main sur cet espace et en faire un usage privé.

Se baigner à Ramlet el Bayda, dans cette eau pure, l'air si doux, le sable chaud est un don du créateur. Une plage sensationnelle! Où peuvent se baigner les Beyrouthins? Toute leur côte est déjà confisquée depuis Dbayyeh jusqu'à Ouzai? Ou bien en ce troisième millénaire, les plaisances et les sports maritimes seront seulement à la disposition des richissimes exploitants? Sauvez Ramlet el Bayda et toutes les plages du Liban est un devoir national et patriotique.


- Beyrouth, Ramlet el Bayda: >> Voir la Vue << (2015-06-15)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits