Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Le Nabatieh > Bent Jbeil > Bent Jbeil


Bent (Bint) Jbeil, la fille de la montagne et Maroun el Ras

Bint Jbeil, caza frontalier du Liban sud, à 122km de Beyrouth, à 83km de Saïda, d’une altitude atteignant les 750-800m.

Pour l’atteindre on peut emprunter la route Sidon-Tyr-Tebnine, Cousine Ain Ebel, Beint Jbeil où Nabatieh, Deir mimas, Kfar Kila, Markaba, Aitaroun et autres.

Les chercheurs supposent que l’origine du nom est phénicienne qui veut dire : colonne de la frontière, les limites… ou la fille de la montagne, monticule, ou la maison du soleil, ou du potier…

Une princesse l’a habité… de là le mot Bint féminin d’Ibn fils.

Il reste encore quelques vestiges dans la place ‘Atlal’ : un temple dédié à la déesse ‘Annat’, son ancien souk où on organise un marché tous les jeudis pour les villages environnants, des colonnes et chapiteaux byzantins, une grande mosquée et de très anciennes maisons, la plus prestigieuse est celle de Salah Bazzi, on trouve aussi un moulin antique et des maisons du patrimoine.

Une grande source ‘Ain el Kabira’ irrigue les nombreux jardins en terrasses. Il se trouve des bassins d’eau, le puits de ‘Hara’, la grotte de la vallée etc…

Plusieurs restaurants accueillent les touristes et les visiteurs.

Ce qui caractérise surtout l’ancienne ville c’est le ‘marché du jeudi’. Une rencontre de tous les habitants de la région : échange, ventes, exposition de produits, troc, achat… Bint Jbeil est un bourg de la résistance, qui a offert plusieurs martyrs et héros luttant pour la libération du sud, contre l’occupant Israëlien.

Pour commémorer les martyrs un lieu fut aménagé, un jardin de loisir où se trouvent sur les parois d’un mur les noms de 108 martyrs tombés pour la patrie. Ce jardin se trouve dans la place centrale du village appelé jardin des martyrs, en ce lieu même tombèrent plusieurs héros. Ce projet fut financé par les habitants et la municipalité utilisant des vestiges, des pierres d’anciennes maisons détruites par l’invasion, dans ce jardin, lieu de repos se trouvent des tentes, des bancs, une bassine d’eau, une salle de toilette. Le village porte le même nom que la circonscription limité à l’est par Aïtaroun, au nord par Coumine, au sud par Yaroun, au nord-est par Aïnata.

Durant la première guerre mondiale Bint Jbeil fut occupé par les forces alliées, l’armée française, qui s’étaient déployées sur tout le territoire libanais. La ville est considérée comme capitale de la résistance et de la libération. On commémore les victoires remportées contre l’occupant Israélien.

Bint Jbeil fut détruit et pilonné par l’aviation et forces Israéliennes à plusieurs reprises et sa reconstruction fut immédiate.

Plus de 12000 maisons à Bint Jbeil et ses environs furent bombardées et détruites, il fut occupé par Israël depuis 1982 jusqu’à 2000 date du retrait des troupes ennemis, considérant Bint Jbeil comme le foyer de Hezbollah. Les habitants sont à majorité chiites. En Juillet 2006, durant la guerre de juillet, de farouches batailles ont eu lieu et la brigade d’élite ‘Gabouni’ du 51 bataillon fut repoussée face à une résistance inattendue et farouche. Bint Jbeil est à 3km de la frontière Israélienne.

En 1839 fut érigé un sérail, lieu de l’Emirat. Les Emirs al Ali, el Saghir et les familles al Sadoun, Michtah, Chami, el Selman, Bazzi furent les notables de la région.

Durant la première guerre mondiale, plusieurs des jeunes ont émigré fuyant les réquisitions des Ottomans. Bint Jbeil un lieu à visiter et déguster ses menus dans ses restaurants.

Maroun el Ras

A deux kilomètres au sud de Bint Jbeil se trouve le village héroïque de Maroun el Ras, sur un sommet montagneux à moins d’un kilomètre de la frontière avec Israël.

Maroun el Ras est à 920m d’altitude, où les terrasses se succèdent plantées de vignes, d’oliviers et d’arbres fruitiers divers ; il fut pilonné et détruite par l’aviation Israélienne.

Il fut reconstruit grâce à l’aide du Kuwait et de l’Iran. Un jardin public fut construit dans lequel on a érigé une mosquée d’el Aksa en plus petit. Le jardin reçoit des habitants et des touristes de toute la région. Les habitants de Maroun el Ras défendirent leur village héroïquement face aux troupes Israéliennes. Beaucoup de martyrs tombèrent dans cette guerre.

Maroun el Ras est un district de Bint Jbeil dans le mont ‘Amel’, ses habitants sont à majorité chiite et est considéré comme un bastion de Hezbollah et de la résistance. On peut visiter beaucoup d’œuvres réalisées récemment dans ce village, jardins et musée.

William MATAR

- Bint Jbeil, la fille de la montagne: >> Voir la Vue << (2011-04-15)
-
Le village de Maroun el Ras: >> Voir la Vue << (2011-04-15)
-
Le village de Maroun el Ras 2: >> Voir la Vue << (2011-04-15)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits