Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Mont Liban > Kesserwan > Dlebta


Dlebta

L'origine du nom est "Dulbeta" "Dulbé" dont le nom scientifique est le Platanus orientalis. Le platane c'est logique dans une région montagneuse qui déborde de petites sources d'eau formant des ruisseaux et où l'eau est collectée dans des bassins creusés dans le sol, l'eau est ensuite utilisée pour la consommation et l'irrigation ce qui fait que la région est verdoyante et riche en arbres fruitiers, forestiers et jardins potagers, on y cultive l'olivier, la vigne, le mûrier et beaucoup d'autres, un foyer de verdure à une altitude de 700 m au fond d'un vallonnement entre les deux énormes moles avancés des collines de Aramoun au nord et Maarab au sud, un nid de verdure et de sources au fond d'un fauteuil aux deux bras avec une vue plongeante sur la mer à Maameltein qu'en fait un belvédère splendide sur un panorama admirable, joie des touristes et des photographes.

Ce village jouit d'une auto-suffisance, les habitants produisent tous leurs nécessaires de consommation et en vendent le surplus.

Dlebta, village typique Libanais, j'allais dire un village de croyants, ses nombreuses maisons aux tuiles rouges, aux murailles épaisses ressemblent à des couvents, à des lieux de culte plutôt qu'à d'ordinaires demeures. Dlebta est enfoncé, blotti entre ces deux moles énormes avancées de la montagne face à la mer une esplanade face à l'horizon.

Il est vrai que les premiers rayons de soleil ne la caresse pas, mais à partir de 9h - 10h. Il est caressé progressivement par les rayons lumineux de notre astre, qui en détache ainsi l'étalage des maisons agrippées sur les flancs, avec le soir on y peut jouir de sublimes couchers de soleil sur la mer au loin.

Plusieurs sources et fontaines alimentent ce village. Une élite Libanaise habite l'endroit: députés, ministres, directeurs, médecins, avocats, PDG, banquiers etc... en plus des artisans et techniciens. De grande familles Libanaises sont issues de Dlebta, les Raphael, Dib, Hattoum, Nasr etc...

Deux routes nous mènent à Dlebta soit par l'autoroute, Ghazir, Aramoun, Notre Dame des champs ou l'embranchement Ghazir, Muzar, Dlbeta, ou Ghosta, Maarab, Dlebta.

Ce village est très pittoresque, plusieurs églises l'agrémentent: St Jacques, Notre Dame des champs tenue par des religieuses, et où des groupes viennent faire des retraites et prier. Le couvent des trappistes occupé actuellement par des Cisterciens s'occupant d'agricultures, d'élevages, confection de fromages et autres produits laitiers et qui mènent une vie d'acètes ne consommant pas de viandes et font dirent les offices et prières monastiques.

Un ensemble architectural moderne dédié à la Saine Vierge pour les grandes occasions est à noter.

Dlebta s'est doté d'infrastructure de village moderne: téléphones, électricité, réseau d'eau, municipalité, club, restaurants, activités sportives et culturelles (Bibliothèque Municipale)

Dlebta est agrippé à ses versants entre une altitude de 500 jusqu'a 800 mètres face à la mer et à l'horizon, à une trentaine de kilomètres de Beyrouth et à presque 10 km de Ghazir.

Dlebta donna un grand nombre de moines, de religieux. Un pèlerinage à Dlebta est une excursion d'enchantement... Un village à visiter.

Joseph MATAR

- Notre Dame des champs: >> Voir la Vue << (2013-11-15)
- Eglise Saint Jacques: >> Voir la Vue << (2013-12-01)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits