Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Mont Liban > Kesserwan > Sannine ou le mont Liban


Sannine ou le mont Liban

Ils sont trois et forment une forteresse sur la rive Est de la Méditerranée.

Ils sont trois au pluriel et un au singulier, une trinité.

On dit le mont Liban, mais de quel mont parle-t-on? De l’Hermon, le sage, ce vieux rempart du sud? Ou bien de ‘Cornet el Saouda’ la toute puissante déesse du nord plantée par les mains de Dieu d’arbres divins, nos cèdres… ou du centre, le mont Sannine, si particulier, unique par sa forme, ses nuances, sa majesté. Je pense lorsqu’on parle du mont Liban, c’est du Sannine.

J’ai passé des dizaines d’heures observant ce sphinx, contemplant les changements de ses nuances depuis l’aube jusqu’au crépuscule, et la nuit… une présence vivante.

Il nous dit : je suis là … je suis vivant, je respire, j’assimile tous les rayons et toutes les lumières solaires pour les faire miennes. Une montagne fière, accueillante, prophétique, couronnée aussi par les neiges éternelles et à ses pieds éclaboussent de tous les côtes des dizaines de sources vauclusiennes et puissantes mentionnons :

- Nebel Laban – la source du lait
- Nebel Assal – la source du miel
- Nebeh Chabrouh – source de jeunesse.
Et les Oyouns, les Aïns
Aïn el Arouss – la source de la mariée Oyoun el Siman – la source de Siman etc…

Le Sannine fait suite à Laklouk, côté Nord; à l’Est, c’est la vaste plaine de la Bekaa, à l’Ouest, c’est la mer et la côte ; au Sud, c’est Kneissé… En approchant l’Est de la Méditerranée en pleine mer, c’est son front majestueux qui se dessine et qu’on observe de loin, c’est le Sannine. Il nous regarde et nous défie, il nous assure que cette terre ferme est accueillante, hospitalière et généreuse… ici coule le miel et le lait, le nectar et les fruits de toutes espèces… l’encens, l’huile, c’est une image du Paradis, de l’Eden, du Firdaous.

Les saintes Ecritures (psaumes 42-43) ‘Depuis l’Hermon, depuis la montagne de «Mitsar», les prophètes, les mythologies, légendes etc... mentionnent son nom sacré. Les grandes civilisations, les conquérants voulurent en faire leur sanctuaire et y présenter leur offrandes et sacrifices. Les Romains y avaient construit un édicule religieux. Centre de pèlerinage, de prière, et centre touristique des quatre saisons, hiver, été, printemps et automne… des foules innombrables y viennent pour skier ou s’amuser dans ses restaurants, hôtels, snacks, … des groupes affluent de tous les côtés, l’air est frais et sain la nature est belle tout pousse à la méditation. On y voit au loin l’île de Chypre. Comment atteindre ses sommets? Ses routes d’accès passent par Faraya, Kferzebian, Baskinta, Zahlé la Bekaa etc…

Il est à 3000m d’altitude, à une heure et quart de Beyrouth (75km) ? La Croix-Rouge y est présente en permanence; les équipes de sauvetage aussi. Du côté Nord-Ouest (Chabrouh) un très grand projet est en réalisation, un grand barrage pouvant contenir des millions de m3 d’eau pour alimenter les régions du Metn, Kesrouan et Jbeil dans les années à venir.

Le Sannine, on le voit dès qu’on atterrit au Liban, de l’aéroport, du port, de la capitale; c’est lui qui nous appelle et nous invite à le visiter.

Joseph Matar

- Sannine ou le mont Liban: >> Voir la Vue << (2006-04-01)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits