Back Home (To the main page)

Artistes du Liban

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Nord > Le Batroun > Saint Nemetallah et Bienheureux Frère Estephan


Kfifane et ses deux saints de notre temps

Parler de l’homme, de sa nature si complexe, attrayante, énigmatique, géniale, fantaisiste etc… aux mœurs, coutumes et principes si variés… aux conceptions, sentimentalité, tendances personnelles etc…

Cet Homo-sapiens capable de grandes réalisations : sainteté, sciences, Beaux Arts, ou agression, crimes, terreur etc… Il oscille entre le bien et le mal.

Tout homme qui se donne entièrement, avec amour et volonté à n’importe quelle discipline: science, arts, sainteté, … pourra atteindre les plus hauts sommets. On pourra devenir un saint, un savant, un artiste…

Au Liban, dans la simplicité de la vie, la foi en Dieu, on menait une vie des plus sacrées se nourrissant de lumière, de la Bonne-Nouvelle, de sacrifice, de pureté.

On a parlé jadis du miracle Grec dans le domaine de la philosophie, pensée, vision, civilisation, etc…

Ne peut-on pas parler du miracle Libanais dans le monde de la sainteté ?
Une grande Nation, un petit pays montagneux à l’Est de la méditerranée couronné par les neiges éternelles, un pays dont la totalité de ses fils ont vécu la sainteté… et qui ont donné en un temps record le plus grand nombre de saints à toute l’humanité et à l’existence.

Par centaines, par milliers, comme un essaim d’abeilles…

Ce brave libanais, qui malgré la terreur Ottomane et autres a pu défier le temps… Il s’est réfugié dans les prières, dans le bleu des vêtements de la Vierge, dans les lumières mystiques émanant du Seigneur, des couvents, des églises et monastères bâtis par la sueur des moines et la bénédiction de Dieu.

Ce n’est pas Cluny avec plus de trois mille moines, ici nos ordres dans leur âge d’or ne dépassèrent pas les huit cents moines. Ces moines consacraient leur temps dans la méditation, la prière et les travaux quotidiens: agriculteurs, éleveurs, constructeurs, menuisiers, tailleurs, boulangers… etc chaque couvent avait son cachet, son charme, le goût de son pain.

Il y avait les séminaires et les noviciats où tout moine devait faire un court séjour de formation… pour être nommé par son supérieur dans un couvent déterminé où il passait sa vie. Les couvents sont à quelques heures de marche l’un de l’autre. C’est un paradis terrestre, patrie de Dieu…

Deux moines, l’un était un érudit, un savant, un penseur, un administrateur, l’autre un simple frère paysan, presque illettré…
Les deux travaillaient chacun en son domaine, nuit et jour, offrant tout leur effort au Seigneur.

Deux belles et saintes âmes…

L’un, c’est saint Néamtallah Kassab el Hardini… (Originaire de Hardine). L’autre, c’est le frère Stephan Nehmé el Lehfedi, (originaire de Lehfed).

Le couvent, c’est ‘Saint Kyprianos’ à Kfifane, à 51 km de Beyrouth, à 450 mètres d’altitude.

Kfifane veut dire, le petit endroit, localité, où se trouvent d’anciennes maisons, voûtes et arcades.

Dans le village se trouvent plusieurs caveaux et anciennes écritures remontant à l’empereur Adrien. Plusieurs puits entourés d’une muraille au nord de Kfifane existent encore avec les vestiges d’une citadelle. Ce qui caractérise Kfifane, c’est surtout le monastère historique des Saints Kyprianos et Justinien qui remonte aux temps des croisades au 11ème siècle. Le couvent fut le siège du Patriarcat Maronite. A Kfifan se trouvent aussi plusieurs autres églises.

C’est le lieu, ‘le support’, où vivent des centaines de saints moines qui seront appelés un jour à la sainteté. Deux d’entre eux y ont été élevés aujourd’hui : le Saint moine Néamtallah el Hardini maître des novices, professeur de philosophie, de liturgie, penseur et chercheur, bel homme robuste et infatigable, qui a choisi le monde de la sainteté comme atmosphère pour ses activités. Pauvre, pur, chaste et obéissant, il inculquait sa foi, la méthode de sa vie à tous ses élèves dont le Saint Charbel Makhlouf… et le frère Stéphan.

Né à Hardini en 1810 localité dans le Jurd de Batroun, son grand père maternel était le père Youssef Yacoub de Tannourine, il avait été élevé dans une famille unie et chrétienne. Le 20 octobre 1816, il prononça ses vœux et fut ordonné prêtre le 30 septembre 1823. Jeune, il aida souvent son père dans les travaux des champs.
Sa messe était empreinte de spiritualité; malade, il supporta la douleur et mourut la veille de Noël, le 24/12/1858.

Des miracles lui furent attribués peu après sa mort… il fut canonisé à Rome le 10-5-1998.

Un autre moine et un grand saint a vécu aussi à Kfifane. C’est le Bienheureux Stéphan Nehmé né à Lehfed en 1889, le plus jeune de ses trois frères. Il entra au monastère de Kfifane en 1905 et mourut le 30 Août 1938 à l’âge de 43 ans; son corps est demeuré intact jusqu’à nos jours.

Estephan répétait au long de la journée ‘Dieu me voit’; il vivait sous la ‘tutelle’ de Dieu; c’était le frère moine travailleur, menuisier de formation; il s’occupait des terrains et de l’agriculture du couvent; ‘il labourait la vigne de Seigneur’.

Pieux, priant avec amour, s’unissant au Seigneur dans sa méditation, studieux (ses frères l’appelaient le petit ange). On raconte qu’il découvrit une source souterraine celle du blaireau ‘el ghoreir’ toujours aménagée et en fonction prés de sa maison natale.

Il entendit l’appel du Seigneur et débuta sa vie monacale en 1905. A Kfifane il passait tous les jours devant la dépouille du Père Hardini, priant et lui demandant de l’aider à porter sa croix journalière. Il prononça ses vœux en 1907. Il vivait soumis aux ordres de ses supérieurs. Il récitait du matin au soir son rosaire, aidait autrui de tout son cœur. En 1951 treize ans après sa mort les moines ouvrirent sa tombe et trouvèrent sa dépouille intacte…

Kfifane est devenu un couvent illustre, un centre de pèlerinage unique, avec ces deux grands saints de notre temps. Les croyants y affluent de tous les côtés. Les lumières des saints de notre région éclairent désormais toute l’humanité.

Joseph Matar

- Saint Nemetallah et Bienheureux Frère Estephan: >> Voir la Vue << (2013-09-01)
- Monastère de Kfifane - Eglise
: >> Voir la Vue << (2013-11-15)
- Monastère de Kfifane - Musée: >> Voir la Vue << (2013-11-15)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits