Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Nord > Le Minieh Dennieh > Nabh El Sukkar

Nabh El Sukkar

Denniéh est un “Caza”, une région entière qui groupe plus de 42 villages et bourgs avec 16 municipalités administrant la région. Parler de Denniéh c’est dire en résumé toute cette région.

La nature y est belle et agréable comme dans tout le Liban, et ce qui caractérise Denniéh c’est que cette nature est vierge.

Située à quelque 100 Km de Beyrouth au nord de Tripoli, elle a été protégée de l’avancée barbare de l’urbanisme et de la civilisation. Pourtant ses habitants veulent en faire un grand centre de tourisme et d’estivage, l’appellant « la reine » c’est son nom arabe « Din ». Heureux qui la connaît et qui la visite.

La nature qui l’entoure est attirante et verdoyante. Ses forêts sont denses et faites d’arbres de toutes espèces. Ses sommets sont ceux du Kornet el Saouda, le plus élevés de tout le Liban culminant à 3088 m, et où les neiges sont éternelles. Ses vallées sont profondes, son climat vivifiant, ses eaux pures, elle est un domaine de chasse digne de Diane et d’Adonis.

Denniéh située à l’Est de Tripoli, s’étend au Nord jusqu’au Akkar. Becharéh et Zgharta au Sud ; Baalbek et le Hermel à l’Est. Riche en eaux, les sources jaillissent de partout, ses villages sont cachés dans la verdure, ses jardins fruitiers en abondance, ses forêts à perte de vue, malgré les 7 millions d’arbres coupés par les Alliés depuis une centaine d’années pour des travaux de grands projets surtout l’installation des voies ferrées.

Cinquante pour cent de sa superficie est cultivable, d’une agriculture très variée. Sur le mont Ijass se trouve la plus grande forêt de cèdres du Liban, une autre dans les « Zawarib », et plusieurs autres.

Sa nappe phréatique est immense: un lac d’eau souterrain qui n’est pas encore exploité. On compte 216 sources: source du « sucre », « kassam », « sir », « zihlan » etc… qui alimentent le fleuve Moussa. Le « Oyoun al samak » (les yeux des poissons) est un lac féerique.

Les sites archéologiques aussi sont nombreux :

-Alsafira citadelle romaine dont le nom remonte à l’empereur Romain « Septime Sévère » évoque toute la civilisation Romaine. Elle est entourée d’une muraille impressionnante sur un mont de 1100 mètres d’altitude et est formée d’une suite d’autels: C’était un lieu de repos pour les convois des caravanes se dirigeant de la côte vers la Béqaa et Jérusalem.
-La citadelle Bikhoun et la Tour de Fakher el Dine, 1618.
A Sir el Denniéh capitale du caza situeé à 950 mètres d’altitude, à 115 Km de Beyrouth, et 27 Km de Tripoli se trouvent d’anciennes maisons et un ancien moulin et les intéressantes grottes de Zehlan.
-Sur le versant du mont Arbahin, est situé le village de Safrin où se trouve la grotte de Zein.
-Koutran est le sanctuaire d’un prophète Yaccoub.
-Daraya abrite des caveaux et d’anciens vestiges.
-Kfarhabou,… avec ses grottes aux rochers sculptés et une ancienne église des croisades.
-Bichmaha,… et sa citadelle.
-Nemrein,… ses vestiges romains, caveaux, minarets, les grottes d’or, les bas-reliefs sur des rochers…etc..
-Btormaz, Dabhal, Imar,… avec leurs anciens couvents, églises, citadelles, caveaux, puits… etc.
Les visiteurs peuvent admirer la grotte Zehlan, longtemps oubliée puis nettoyée et remise à neuf.
-Le barrage du lac Oyoun al samak (500 mètres sur 75) alimente une centrale électrique et irrigue une vaste région agricole.
- Le Kornet el Saouda, le plus haut sommet du Liban et du Moyen Orient culmine à 3088 metres. De toutes les hauteurs, on a une vue splendide sur l’île de Rouad et la côte…
- Le mont de la citadelle surplombant la source du « sucre » s’élève à 2400 mètres.

Deux zones sont classées réserves naturelles : l’une au mont Ijass et mont « Arbahin », et l’autre au « Jerd Marhin » jusqu'à la vallée de «Géhèn, là se trouvent des millions d’arbres de toutes espèces, cèdres, chênes, peupliers, cyprès, pins, sapins, mélèzes, genévriers…etc.

Une autoroute reliant Syr au Hermel, s’achèvera en 2006. Elle ouvrira des régions encore vierges et inconnues s’élevant à 2500 mètres.

Les habitants sont accueillants et aimables: Chrètiens et musulmans vivent en parfaite harmonie et cohabitation.

- Nabh El Sukkar: >> Voir la Vue << (2003-07-01)
 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits