Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Nord > Zgharta > Mazraat el Toufah

Mazraat el Toufah - Le verger des pommiers

Plusieurs routes nous mènent à ce lieu, par le Koura : Chekka, Arjes, Sebeel ou la route Chekka, Ehden, Arbet, Koshaya ou celle de Tripoli, Dahr el Ain Zghorta…

Toutes ces routes sont agréables surtout celle de la vallée d’Ehden, Toula, Aslout, c’est un circuit du paradis céleste, une verdure de grande richesse, des arbres fruitiers de toutes espèces: abricotiers, cerisiers, pommiers, poiriers etc…

Notre déception pourtant fut grande quand nous sommes arrivés à Mazraat el Taffah. En réalité à peine s’y voient aujourd’hui quelques pommiers. Le village fut abandonné par ses habitants au milieu du 19ième siècle. La majorité de ses enfants l’ont quitté pour émigrer aux USA, Brésil, Australie, car sous l’occupation Ottomane la misère, la pauvreté sévissait partout.

Mazraat el Touffah est à 900m d’altitude, à 95km de Beyrouth, 35km de Tripoli, 25km de Zghorta. A l’Est se trouve le village de ‘Albouhairat’ le lac où des sources jaillissent de partout ; en face à l’ouest les villages de Miziarah et Homeiss.

L’endroit est fort agréable, nous nous sommes arrêtés dans la place centrale devant l’église de Saint Doumit patron du lieu. On y admire beaucoup de nouvelles et luxueuses villas, palais, maisons et quelques anciennes demeures dont les vestiges tiennent encore debout.

L’ancien président de la municipalité m’a assuré qu’il a déjà réalisé là, à deux reprises, le ‘festival de la pomme’ afin d’encourager les habitants à replanter ces arbres dans leur village comme jadis. N’était-ce pas l’arbre dont il porte le nom. Une source et un ruisseau avec une cascade ayant pour nom ‘AlKef’, l’allégresse, la joie… une falaise et une grotte aussi ayant le même nom.

Ce qui caractérise ce village, c’est la grande forêt qui la borde, plantée de conifères, cèdres, pins, chênes, etc…

Beaucoup d’excursions se font à pied pour rejoindre Miziara et Homeiss village d’en face. Trois écoles privées et deux autres officielles rassemblent les élèves de la région.

La municipalité, la mairie, des cliniques, institutions sanitaires, et les infrastructures actuelles. Toutes les activités culturelles, sportives, sociales etc… ont été réalisées par le conseil municipal.

Une autre église est dédiée à Sainte Moura dont la fête est le 25 septembre… quant à saint Doumit une grande fête est célébrée le soir du 6 août. Les jeunes ont leur travail et activité dans les grandes villes de la côte, Beyrouth, Byblos, Tripoli…

Des médecins, des avocats, des fonctionnaires, des enseignants, des membres dans l’armée… des techniciens de différentes spécialisations. La plupart reviennent chaque soir au village d’autres les fins de semaine ; les émigrés ne retrouvent leur village qu’en été seulement.

Les libanais en général sont attachés à leurs origines et au village d’où ils sont issus. Une visite à Mazraat el Touffah’ à pied dans cette région est des plus agréables.

- Mazraat el Toufah: >> Voir la Vue << (2010-08-01)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits