Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Sud > Saida > Eshmoun, Esculape


Eshmoun, Esculape – Asclépios

De Beyrouth à Saida, une côte des plus agréables… traversant Damour, une plaine où poussent les bananiers à perte de vue, passant par plusieurs agglomérations, c’est Sidon et sa citadelle qui pointent à l’horizon.

Nous bifurquons à gauche à cinq kilomètres au Nord de Sidon. Nous allons longé la rive gauche du fleuve Awali à quelques centaines de mètres de l’autoroute ou abondent les orangers, les néfliers etc… pour arriver au jardin: “Boustane El Cheikh”, là ce trouvent les vestiges d’un temple dédié au Dieu Esculape. Là se trouvent d’anciennes ruines témoins de notre glorieux passé.

Un grand sanctuaire en plein air datant du VIIème siècle avant Jésus Christ, construit par Eshmounazar II temple phénicien dédié à Eshmoun, divinité de Sidon et patron de la médecine et des médecins. Un mur d’adossement à la colline du temps du Roi Bodachtart (5eme Siècle) successeur de Eshmoun (6ème Siècle).

Le culte d’Esculape – Eshmoun se prolongea des siècles durant subissant les influences Grecques, Romaines, Byzantines. On y trouve la colonnade Romaine, l’église et les mosaïques Byzantines etc… Le sanctuaire, les statuettes et inscriptions votives où les fidèles se rendaient prier après s’être purifiés à une source voisine. (Statuettes d’enfants, boutiques adjacentes au sanctuaire, le nymphée -source sacrée-, le trône de Ishtar, le caducée –serpent au sommet d’un bâton).

On venait se baigner là pour retrouver la santé, on célébrait des cérémonies, processions etc… on utilisait les luminaires, les lits d’incubations etc…

Esculape est le nom Romain, Asclepios le nom Grec, fils de Jupiter dieu de la santé. Le cite est très endommagé par le temps, les tremblements de terre, les fouilles, les pillages etc… il ne reste que peu de choses. Les mosaïques Byzantines représentent les quatre saisons, le nymphée et le tronc d’Ashtart sont sculptés dans un unique bloc de granite et entoures de deux Sphinx.

Selon la légende Eshmoun naquit à Beyrouth ou il passa sa jeunesse. Ashtart en tomba amoureuse. Eshmoun refusa de partager ses sentiments etc… Il se donna la mort en se mutilant etc… Intervint Ashtart et le ramène à la vie lui donnant une nature divine. Il était le dieu de la fertilité et devint aussi le dieu de la médecine. Son serpent sur une plaque d’or retrouvée enroulé autour d’un bâton constitue le caducée symbole de profession des médecins etc…

Les origines du culte d’Esculapes seraient à chercher en Thessalie, de là il serait descendu vers le Sud, l’Asie Mineure etc… on trouve des temples d’Esculape dans l’ensemble du monde Grec ou l’on offrait des sacrifices.

Le temple d’Eshmoun au Nord de Sidon –Saida actuellement- est à visiter

Joseph Matar

- Eshmoun, Esculape – Asclépios: >> Voir la Vue << (2006-04-01)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits