Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Sud > Saida > Savonnerie Traditionnelle


La Savonnerie Traditionnelle de Saida
(Le musée du savon à Saïda)

Parler d’un musée de savons sans aborder l’histoire du ‘sapo’ laisse sur la soif et réduire le noble mot ‘musée’ à un autre qui ne lui est pas propre laisse à désirer. Actuellement on voit le musée de l’homme, de voitures, d’aéronautique, du vin, des us et coutumes, du savon, cire, etc… la liste n’a pas de fin.

Le sublime mot ‘musée’ veut dire un lieu de rassemblement, d’exposition, une foire etc…

Au début c’était le sacré eden des œuvres de créateurs, artistes et génies.

L’histoire du savon remonte à des millénaires, voire à plus de 4500 ans A.V. à Sumer c’était une pâte savonneuse à base d’argile, de cendre, de graisse… en Egypte, en Phénicie… aussi c’est au IVème A.D. que les gallo-romaines donnèrent le nom de ‘Sapo’ à une pâte plus élaborée qu’on utilisait pour le traitement de la peau et de certaines maladies. Les bains, on n’en prenait pas ou on se baignait une ou deux fois l’an. Ce n’est qu’en 1371 à Marseille que le savon débuta son évolution pour atteindre ses formes actuelles devenant un produit de première nécessité dans la consommation.

…C’est à Saïda, Sidon, cité Phénicienne qu’a vu passer plusieurs civilisations et conquérants et qui fut la capitale de l’émir Fakhreddine le grand, une cité antique où se trouvent de nombreux temples, citadelles, palais, port, places etc… qu’une famille notoire de la région décida de transformer son grand palais en un musé ‘Khan el saboun’ réservé aux savons de toutes formes et couleurs et fabriqué à base de l’huile d’olive abondant dans la région, d’après d’anciennes méthodes traditionnelles et performantes aussi, car un musée de savon suppose une usine artisanale à côté…

A Sidon, connue aussi sous le nom ‘d’Irbel’ sous les Arabes, la famille Audi de notables et braves libanais du sud possédant ce château et Hamam. Les Hamams étaient nombreux à Saidoun : Khan el Frangé (les Européens), Khan el Arz etc… les consuls y résidaient. Ce musée est aussi une ancienne manufacture de ‘savon’ appartenant aux ‘Audi’. L’on voit aussi les techniques de la production très répandues d’Alep jusqu’à Nablus. Une grande variété dans la forme, le parfum, la couleur est à la disposition du visiteur. On peut visiter aussi l’ancien Hammam, une cafétéria, une boutique de vente où l’on trouve beaucoup de produits locaux. Glycérine aux fleurs d’orangers, miel, lavande, rose etc… huile de massage, lotions, gamme capillaire, eau de Cologne, parfum, jasmin, serviettes, tuniques etc…

Le musée non loin de la citadelle et du port donne une vraie image de nos coutumes, de notre identité.
Son architecture est en voûtes, les unes remontent au 17ème siècle, très anciennes, les autres plus récentes et aménagées récemment.

La façade Est qui donne sur une grande route fut restaurées par les propriétaires (les Audi), ils envisagent agrandir cet ensemble en adjoignant d’autres anciennes demeures adjacentes.

- Savonnerie Traditionnelle: >> Voir la Vue << (2009-03-01)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits