Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Beyrouth


Bibliopolis - Achrafieh

« Le soleil gothique se couche derrière la gigantesque presse de Mayence. » Victor Hugo.

Parler de Bibliopolis sans mentionner certains faits serait injuste et voiler des vérités indiscutables. ‘Victor Hugo, dans un des chapitres de Notre Dame de Paris, où la lumière se mêle à tant d’ombre, disait : « Au Moyen Age, le genre humain n’a rien pensé d’important qu’il ne l’ait écrit en pierre ». En 1832 Victor Hugo a dit vrai : « la Cathédrale est un livre. C’est à Chartres que ce caractère encyclique de l’art du Moyen Age est le mieux marqué. La cathédrale de Chartres est la pensée même du Moyen Age devenue visible (Emile Male). Victor Hugo a vu juste : la Cathédrale est un livre de pierre pour les ignorants que le livre imprimé a peu à peu remplacé, avec Gutenberg et la démocratisation du livre qui circulait comme de petits pains.

Avec Gutenberg l’imprimerie c’est répandue en Europe : France, Allemagne, Espagne, Italie, Royaume Uni, Russies…, et le Liban qui fut le huitième pays à posséder la science et la technique d’imprimer en série son Evangile et ses livres de prières…

L’imprimerie des Maronites à Koshaya et celle des grecs Catholiques de Khanchara. Presque 5 siècles: 1455 date ou l’on imprima la bible dite à ‘quarante-deux lignes’; six siècles de progrès, de développement, de savoir, de culture…etc.

Et l'on assiste en ce début du troisième millénaire au déclin du ‘livre’ avec l’électronique, les écrans lumineux, la T.V. numérique, le digital, l’internet…

Il est vrai, on trouve sur le web, les plus grandes et prestigieuses bibliothèques de la planète avec les millions de livres, documents, archives etc…

Débuts des années 60 où je préparais mes thèses à l’Université de Madrid, ensuite à Paris, j’étais comme le rat dans un moule de gruyère, libraires, bouquinistes, antiquaires; le livre était ma passion, je me privais d’un tas de choses pour acquérir mes bouquins chéris… Pour les voir aujourd'hui entasses sur des rayons et devenus inutiles.

Le monde a changé, notre conception, la recherche aussi.

Oui, je reconnais, c’est sentimental, c’est nostalgique, c’est agréable… c’est d’une autre période…

Je comprends l’enthousiasme de M. Antoine Abi Heila, ce collectionneur et restaurateur, ce penseur aussi, qui peut exposer sa fabuleuse collection du 16ème au 20ème siècle, sa ‘Bibliopolis’, à Tabaris, à un kilomètre de la Faculté de Droit romain à Beyrouth, et la curiosité du décor.

Bibliopolis est sa passion à l’âge de 18 ans, il découvrait des éditions en différentes langues s’arrêtant sur les couvertures, la reliure, l’illustration et se constituant une caverne de trésors d’Aladin comme il le dit lui-même.

Le livre est un objet sacré, un être vivant avec qui il communique, il dialogue; il le caresse avec amour; je le comprends. O nostalgie !

En plus, Antoine et son épouse Rita sont des connaisseurs dans le domaine de la restauration, des collectionneurs très sérieux et de restaurateurs très capables.

Ils ont chez eux des livres et manuscrits qui sont de vraies pièces de musées.

Notre patrimoine dans ce domaine du livre au Liban est très riche: rien qu’à mentionner notre bibliothèque nationale et celles des Jésuites, de l'AUB, des couvents et universités nombreux au Liban, les collections privées, dont certaines ont été vendues à Londres et à Paris à des prix fabuleux...

Bibliopolis est un projet qui exige beaucoup de sacrifice et de courage, il mérite d'être visité et applaudi.

Joseph Matar

- Bibliopolis 1: >> Voir la Vue << (2013-06-15)

- Bibliopolis 2: >> Voir la Vue << (2013-06-15)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits