Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Beyrouth


Beyrouth, La Mosquée Mohammed El Amine

Beyrouth, la capitale, avait de tout temps sa place en cet Orient de rêve : Phéniciens, Romains avec la première Faculté de Droit, Arabes, croisés, etc.., jusqu’à notre temps. Beaucoup de vestiges anciens sont là que l’on peut admirer. Parmi les monuments contemporains réalisés en ce début du troisième millénaire, il faut compter la grande mosquée ‘Mohammad el Amine’ qui est un chef d’œuvre d’architecture religieuse, et abrite un tombeau où reposent l’ancien premier ministre: Rafic Hariri et ses compagnons, martyrs de la Nation.

La mosquée ‘Mohammad el Amine’ est située au centre ville, au nord ouest de la place appelée jadis ‘places des canons’ puis ‘place des martyrs et enfin place de l’Indépendance, au nord-est de l’Eglise Saint Georges des maronites, sur les vestiges de la Faculté de Droit du temps des Romains.

Ce monument ajoute à Beyrouth une valeur esthétique, religieuse, culturelle et nationale. La première pierre y fut mise par le président du conseil Rafic el Hariri en l’année 2003 et il le considérait comme son propre et personnel projet. Ce projet fut achevé après la mort du président. Son corps y repose, dans un lieu accolé à la mosquée.

Cette mosquée offre 10700m2 de surface plane sur quatre étages. Elle est armée de quatre minarets dont la hauteur dépasse les 72 mètres, la coupole s’élève à plus de 42m en dessus de l’espace de prière. Le plan architectural en général est d’un aspect Ottoman évoquant la Sainte Sophie d’Istanbul de caractère libanais et des détails et illustrations de style ‘Mamlouk’ égyptien.

La pierre utilisée est de couleur jaune-ocre. La coupole est d’un bleu foncée, le métal précieux l’or, est présent aussi, ce qui donne plus de richesse et d’éclat sous le soleil du Liban.

Elle se situe proche de la mer, la grande bleue, elle fait face au monument des martyrs, les héros de notre Indépendance. Jadis la place était la plus animée de Beyrouth : centre commercial, parking, grands magasins, hôtels, marchands des quatre saisons, journaux, cinémas, maisons de passe, foire aux légumes, non loin des écoles (écoles des Frères) face au port, les taxis, trains, les locaux de la police, les banques, les bureaux de changes etc…

C’était un centre vital, très caractéristique. Ce n’est plus le cas actuellement, les unités vitales se sont dispersées un peu partout dans la ville. La présence des Eglises, Mosquées et vestiges, rues piétonnes, en font un centre touristique de premier ordre

Joseph Matar

- Beyrouth, Le Grand Sérail à l'interieur: >> Voir la Vue << (2009-09-01)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits