Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Le Nabatieh > Bent Jbeil > Tebnine et Citadelle


Tebnine et sa citadelle Toron

Dans le Caza de Bint-Jbeil au Sud Liban à 105 km de Beyrouth, au fond d'une vallée du Ouadi el mezraa, à une altitude de 850m se dresse le très ancien village de Tebnine dominé par les ruines d'un château fondé par un régiment franc Hugues de Saint Omer en 1104. Les linguistiques supposent que le nom est celui d'un Dieu Phénicien symbolisant la force et la protection. La renommée du village est due à sa citadelle du temps des Croisades construite au sommet d'une colline et dominant toute la région. Les archéologues et les historiens affirment que la citadelle dut être construite par les Phéniciens; les Romains renouvelèrent sa construction; vinrent ensuite les Croisés qui l'aménagèrent de nouveau.

La citadelle est connue comme celle des croisades; sa superficie est d'environ deux mille mètres carrées. Les vestiges de ses murailles et des tours en forme de carrés sont sur pieds encore. C'est en 1105 que les Croisés voulant contrôler et défendre la région de Tyr et interdire aux Fatimides d'envahir les régions occupées par les Francs tout en coupant les routes de renforts et être les maitres de la situation.

La citadelle de Tebnine resta aux mains des Croisés et ne tomba que sous les attaques de Saladin après la bataille de "Hattine" en 1187 jusqu'au jour où en 1229 elle sera reprise par Fréderic II le germanique, commandant de la sixième croisade; elle fut reprise en 1266 par les Mamlouks. La citadelle fut restaurée à plusieurs reprises du fait des guerres et des destructions; elle est connue sous le nom de Toron: vieille déformation du mot Toron, tour de garde... Fortin, colline fortifiée.

La citadelle actuelle dont la superficie est d'environ de 1100 m2, remonte au XVIIIème siècle et fut reconstruite par Daher el Omar, un mercenaire aventurier, voulant libérer la région de Safad et résister aux Ottomans, il s'empara de St. Jean d'acre en 1750, mais en 1775 il fut encerclé et tué par les Ottomans.

Quand au village Tebnine c'est une agglomération où coexistent Chiites et Chrétiens; on y voit plusieurs vestiges de forteresses, le temple du el Nabi Saddik, une église moderne, une mosquée, plusieurs sources d'eau: Ain el Wardé, la source de la rose; Ain el Mezrab, la source du Khan; une forêt de pins; plusieurs restaurants, cafés, espaces de repos, une école, un terrain de Basketball, plusieurs projets "Verts" pour aider les agriculteurs. Les oliviers, la vigne, les figues et beaucoup d'arbres fruitiers et forestiers sont bien entretenus. C'est une région agricole, et aussi un humble centre d'estivage un lieu de tourisme et de marche. Une partie de ses occupants hivernent et possèdent un foyer à Beyrouth ou sur la côte. Avec la citadelle "Toron" et tous les vestiges, Tebnine sera un devenue au centre d'attraction avec la paix rétablie.

Joseph MATAR

- Tebnine, le village: >> Voir la Vue << (2011-04-15)
-
Tebnine, la citadelle:>> Voir la Vue << (2011-04-15)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits