Back Home (To the main page)

 

Sections

About us

Contact us

 
 
Vues Panorama > Nord > Zgharta > Ayto et Couvent Saint Simeon


Ayto - L'élan vers le Paradis

On dirait que Ayto n'est pas terrestre mais un mont suspendu, un monument céleste qui appartient au cosmos, au Paradis. Un aigle aérien, sa forme est un défi, sa présence orgueilleuse et fière en ce Nord du Liban nous fascine, nous coupe le souffle, huitième merveille avec sa simplicité et son élan.

Les origines du nom sont nombreuses - origine Syriaque qui veut dire l'été, la chaleur, ou peut être un dérivé du mot sanglier, ou de colère. Le sommet du mont ressemble à une corne c'est pourquoi on appelle le site: La Corne de Ayto. Une région très rocheuse s'élevant à quelques 1600 mètres à 113 kms de Beyrouth.

Le village est à 1000 mètres d'altitude sur une esplanade qui domine la vallée de la Kadicha, la plaine littorale, le Koura, la mer, l'horizon. Si on veut jouir d'un panorama paradisiaque, il faut aller à Ayto s'unir à son âme et contempler; tout cela est sensationnel, on ne peut pas le décrire avec des phrases, il faut être sur place.

Des vestiges historiques se trouvent à Ayto : un sarcophage de grande importance dans lequel on creusa un caveau très connu, sans oublier les vestiges d'une ancienne tour. On raconte que l'un des caveau remonte à Canaan fils de Houn, fils de Noé. En plus on trouve un temple païen sur lequel a été construit le couvent de Saint Simeon le stylique car cette région, au temps des Phéniciens, était un lieu de prière. Une preuve qu'on ne peut ignorer la présence d'un document gravé dans lequel le Pharaon d'Egypte Pepe II envoya un émissaire à l'un des rois de Byblos lui demandant du bois de la forêt de Ayto. Ce document se trouve actuellement au Musée National de Beyrouth. Il y est demandé de collecter des résines de bois de Ayto que les Egyptiens utilisaient dans la momification.

Pour atteindre Ayto on peut emprunter la route de Tripoli Zgharta, ou la route d'Ehden, Sebhel. Beaucoup de couvents et d'Eglises bien conservés ou en ruines : le couvent Saint Joseph, le couvent Mar Semaan, un couvent de religieuses qui sèment l'amour, la charité, le bien-être dans le village, l'église historique Mar Doumit, l'église Notre Dame, l'Eglise Sainte Rafca, le couvent de Mar Chalita etc... Les pressoirs pour huile, sur les vastes étendues d'oliviers... Quant aux sources, elles sont nombreuses : source de Ayto, source de Doumit etc.

Les arbres forestiers sont nombreux avec la vigne. Le village est bien structuré : petite école, boulangerie, réseau hydraulique, club sportif et social, quelques restaurants : le Relais, la Ruche d'Or, le Restaurant du Chêne... des travaux de fer forgé, un artisanat manuel. Au sommet du "Corn", les autorités ont installé des relais pour émission radios, télé et internet.

Ayto est un modeste centre d'estivage, beaucoup de gens conservent une maison d'été au village et hivernent sur la côte entre Tripoli, Batroun, Byblos etc...

En été, on y célèbre la fête de Notre-Dame.

Joseph MATAR

- Mont Ayto - Village: >> Voir la Vue << (2013-06-15)
- Couvent Saint Simeon: >> Voir la Vue << (2003-03-01)
- Couvent Saint Simeon: >> Voir la Vue << (2016-02-15)

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits